“Cyberpunk 2077”, entre réalité et science-fiction

Le thème des mondes virtuels est un thème qui me plaît particulièrement  car étant passionné de jeu vidéo depuis petit, j’ai une bonne connaissance de ces derniers (Fifa, NBA 2K, League of Legends, Fortnite… par exemple).  Prenant conscience qu’il est assez difficile de faire une étude pour ces jeux, je me suis donc intéressé à d’autres mondes virtuels qui pourraient correspondre. En faisant mes recherches, un a particulièrement attiré mon attention. Ce jeu se prénomme “Cyberpunk 2077″. ” Cyberpunk 2077” sorti en décembre 2020 est vu comme un jeu de rôle en monde ouvert c’est- à dire un monde où l’environnement est assez vaste et varié. Situé dans un monde futuriste ( l’an 2077) et dystopique, On incarne un mercenaire qui va devoir s’adapter et réaliser ces objectifs. La ville « Night city », ville où évolue le mercenaire, est particulièrement réaliste et crédible malgré son époque futuriste.

La question que l’on pourrait se poser serait : « Vu l’avancement du monde de la technologie au sein de notre société, est-il légitime de se demander si « Cyberpunk 2077 » est un monde réaliste dans un futur lointain ?

Dans un premier temps j’aimerais parler de ma découverte du jeu car comme je l’ai dit précédemment  je ne le connaissais point. Après avoir fait mes recherches et trouver l’existence du jeu qui est « Cyberpunk 2077 » j’ai discuté du jeu avec mes amis, et à ma grande surprise l’un me dit qu’il possédait le jeu et qu’il pouvait justement me prêter son compte afin d’obtenir les informations que je souhaitais.

Le jeu nécessite d’avoir un ordinateur qui puisse supporter sa capacité qui est assez grande, heureusement pour moi je possède un ordinateur fixe qui peut supporter la capacité du jeu sinon il aurait fallu que je me déplace chez mon ami pour jouer au jeu.

Après l’installation du jeu en y entrant 3 modes de parcours différents nous sont présentés ; Selon le parcours qui sera choisis l’histoire du personnage de sera pas la même.  nomade( le mercenaire vagabonde aux abords de la ville et vit au sein d’un clan), gosse des rues ( le mercenaire évolue au sein d’un gang et réalise des mission hors la loi au sein de la ville) corpo (mercenaire évolue au sein d’une entreprise et son but est de gravir les échelons pour avoir + de pouvoir et de richesse).

Après avoir analysé les différents types de parcours, mon choix s’est porté sur celui de gosse des rues,  car étant à la recherche d’action ce mode m’a paru être le plus approprié. Le but est de réaliser des missions de plus en plus difficiles et dangereuses pour augmenter notre réputation et de s’enrichir.

Comme dans la plupart des jeux, nous pouvons personnaliser notre personnage. En premier lieu nous pouvons choisir le sexe (homme ou femme), mon choix s’est porté sur l’homme. Le personnage se prénomme V peu importe le choix du sexe (V fait référence à Vincent/Valérie). Par la suite une série de choix de caractéristiques physiques nous est proposée ( teint de la peau, cheveux, le visage, il est possible de mettre aussi des cicatrices, piercings et du maquillage par exemple. Par la même occasion j’ai été assez choqué d’une personnalisation que je n’avais jamais vu au sein des jeux ; celui des organes génitaux).

La capacité cognitive peut être personnalisée aussi ( capacité technique, réflexe, sang-froid, intelligence) toutes ces capacités sont quand même limitées afin de garder un certain réalisme mais peuvent être améliorées au fur et à mesure de l’histoire. Après avoir personnalisé mon mercenaire j’ai repris 2 ou 3 jours plus tard.

Arrivée dans le jeu

Le mercenaire arrive directement dans la ville Night city ou il discute directement avec un homme qui est sans doute son associé (Jackie), le mercenaire peut avoir de multiples choix de dialogues, il est important de choisir les bons car cela influencera le cours de l’histoire. Après avoir joué 2h dans le jeu j’ai été assez lassé donc j’ai compris que pour réussir mon analyse du jeu je devrais m’y prendre par plusieurs sessions de jeu. De base étant passionné de jeu vidéo j’ai été assez étonné d’avoir ce ressentis là mais mon avis reste positif sur le jeu.

Après plusieurs sessions j’ai remarqué qu’à chaque lancement du jeu une cinématique nous est montrée. Pour parler des graphismes  j’ai été assez bluffé, des ombres, des couleurs, reflets et des conditions météorologiques ainsi que la lumière puisque le jeu est équipé du Ray-Tracing.

Pour détailler plusieurs conditions météorologiques sont présents au sein du jeu: ensoleillé, pluie, brouillard, neige, tempête de sable dans le désert, vent. Comparé à d’autres jeux comme Minecraft, un géant des jeux de mondes ouverts, il a bien plus de conditions météorologiques.

je tiens quand même à dire que j’ai été assez perdu dans le jeu au début du fait que je n’avais pas l’habitude de jouer à ce genre de jeu,  je réalisais par exemple mal les missions et je mourrais. Par la suite j’ai découvert qu’il était possible de faire des tutoriels qui nous apprenaient à pirater, manier des armes, des aspects importants du jeu. Ceci m’a permis de me familiariser au gameplay.

En effet tout est informatisé et connecté, les armes, les véhicules, les caméras, les portes, robots ainsi que les humains. De ce faites le piratage, et la cyber sécurité sont des principes fondamentaux dans cet univers. Par exemple, lors de mes missions, il m’est parfois demandé de pirater des véhicules mais selon leur type de sécurité, il m’est parfois compliqué d’y arriver (déchiffrage compliqué, appel de la police).

Description de “Night City”

“Night City est une mégalopole futuriste et diversifiée contrôlée par les corporations ; en effet Arasaka est une corporation qui contrôle la ville que ce soit les infrastructures, les technologies ainsi que les lois.

Le centre ville est le quartier le plus important, il est facilement visible avec ces gratte-ciels imposant et ses lumières. Dès mon arrivée dans le jeu j’ai tout suite compris que c’était un endroit important de la ville. C’est un quartier très sécurisé, j’ai remarqué qu’ils y avaient beaucoup de policiers suréquipés qui patrouillent sans arrêt. Le centre ville est le quartier le plus développé technologiquement.

photo du centre ville de “Night City”

Le quartier Watson ou habite mon personnage (le mercenaire V) est juxtaposé au centre ville, dès mon entrée dans celui-ci j’ai remarqué qu’il était habité par des asiatiques, il est décoré de néon et de graffitis, c’est un quartier très dangereux du faite qu’il ne soit pas beaucoup éclairé. J’ai remarqué aussi l’aspect communautaire qui est beaucoup présent car s’ il y a une altercation avec un asiatique, une bagarre générale peut éclater.

Graffitis présent au sein du quartier de Watson

Le quartier de Heywood est pour moi le quartier le plus luxueux avec ces parcs, maisons et centre commerciaux. Il est habité par l’élite de la société.

En opposition à Heywood, j’ai découvert le quartier pacifique qui est pour moi un quartier assez délabré, j’ai pu voir des constructions inachevées, ce quartier est situé sur la côte. je remarque aussi qu’il n’y a que des gangs.

Il y a aussi le quartier Westbrook. Il est rempli de streets-clubs. J’ai remarqué que le quartier est très animé la nuit par rapport aux autres. Il est habité généralement des mexicains, l’associé de V « Jackie » avec qui il résout ses missions.

Puis pour finir il y a le désert périphérique, une fois que je vais en dehors de la ville, cela est très dangereux car c’est un territoire anarchique. Une fois je m’y suis rendu et j’ai été pris à partis par un gang ouvertement.

Un point commun peut être remarqué entre tous les quartiers: les panneaux publicitaires, ils sont présents partout, on y trouve dans les ascenseurs, sur les façades des bâtiments ainsi que sur les voies publiques.

On peut remarquer que la diversité culturelle est présente avec les différentes ethnies telles que les asiatiques, mexicains, africains et occidentaux. De plus, les détails comme le langage, les symboles présents au sein des quartiers ainsi que les croyances renforcent ceux-ci.

Classe sociale

Comme expliqué précédemment avec la diversité culturelle, les classes sociales sont un aspect présent au sein du jeu. En me baladant dans la ville de Night City » J’ai pu constater qu’il y avait énormément de sans-abris. Ils sont énormément présents au sein des quartiers de Westbrook et Pacifique. Ces deux villes sont situées aux extrémités de la ville “Night City”. L’analyse qui peut être construite serait que plus on s’éloigne du centre plus la qualité de vie devient compliquée (pauvreté dangerosité). Les riches sont situés vers le centre dans le quartier de Heywood, ils peuvent être reconnu par leur accoutrement très sophistiqué et élégant, par leur véhicules ainsi que leurs maisons. Tout cela  peut nous montrer que la différence sociale est un aspect toujours présent au sein de ce monde futuriste. Cet aspect nous est très bien montré par exemple avec les sans abris .

Sans abris dans le quartier de Westbrook

Par ailleurs j’ai pu remarquer que pour bénéficier des soins et services d’urgences il faut être abonné et les prix sont excessifs (1000 dollars par mois). Ce qui nous fait un lien direct avec les pauvres qui ne peuvent pas en bénéficier.

Pendant une mission il m’a été demandé de sauver une femme inconsciente, j’ai dû appelé les urgences mais pour qu’ils puissent intervenir une vérification de son statut (abonné ou non) a été effectué.

Liberté du mercenaire au sein de la ville

Du fait que ce monde virtuel soit ouvert, une variété d’actions sont possibles telles que conduire, fumer, regarder la télé, caresser des chats, escalader, danser, lire, voler, piraté, téléphoner et naviguer sur internet. Le personnage est très peu limité dans ces faits et gestes. Je tiens vraiment à insister sur le fait que le personnage peut se balader partout dans la ville ainsi que les zones privées mais au risque de se faire attaquer (gang, police). Il est possible de discuter avec des habitants, dans certains cas ces conversations mènent à découvrir des lieux cachés ou secrets.

Il est aussi possible d’acheter ou de vendre des marchandises tels que des armes, des vêtements ou des objets de collection.

Il m’a été possible grâce à une mission de vivre les expériences sensorielles d’une femme et d’analysé tout l’environnement à ce moment grâce à la réalité virtuelle bien plus poussé que dans notre monde.

Lors d’un dialogue avec une femme qui me proposait une mission qui avait pour conséquence de trahir mon collègue (Jackie), j’ai eu le choix de la refuser ou non, ce qui peut nous montrer la liberté du mercenaire dans son évolution.

L’environnement peut être modifié par les actions de mon personnage (mercenaire) tels que tirer dans un mur ce qui créera des impacts, ou casser des objets par exemple.

Il est aussi possible d’endommager sa voiture en rentrant par exemple dans un poteau, une barrière, une vitrine, les conséquences sont simples; elle pourrait prendre feu.

De plus, les caractéristiques des matériaux sont prises en compte: si l’objet est inflammable ou non, s’ il est fragile ou blindé.

Nous pouvons aussi parler des habitants de la ville de Night City qui adoptent différents comportements en conséquence des actions du mercenaire.  Mes actions et choix auront de l’influence sur ma réputation, de ce fait les habitants ne se comporteront pas de la même manière. Par exemple, au bout d’une dizaine d’heures  de jeu j’ai pu remarquer que certains habitants fuyaient en ma présence, ou quand j’allais dans un bar ou un street-club on me traitait avec plus de respect qu’au début.

Humain ou Robot

Dans l’univers de Cyberpunk 2077 » les implants sont communs ; chaque être humain est équipé d’une puce connecté au cerveau qui permet de lire des informations, ou de se connecter à des appareils.

De plus, il est possible d’améliorer toutes sortes de capacités intellectuelles ou physiques telles que la vue, la force, l’agilité, la mémoire et le piratage en modifiant des parties de son corps.

Image d’un humain avec des implants.

J’ai eu l’occasion de modifier tout au long de ma progression, plusieurs parties de mon corps à savoir le bras pour avoir une meilleure visée et une plus grande force.

J’ai pu aussi changer mes yeux ce qui m’a permis d’améliorer ma vue et d’analyser plus efficacement certaines situations. Mais tout cela à un prix car il est possible de perdre le contrôle du personnage, en effet trop d’implant peut mener le personnage à un état anormal.

Durant une mission j’avais pour objectif d’éliminer un ennemi et mon personnage à commencer à voir flou et à perdre le contrôle de ses mouvements. Pour y remédier j’ai dû aspirer un gaz qui ressemblait à de la Ventoline.

Du fait que ça soit un monde futuriste où la technologie est avancée ; dans le jeu les implants sont assez courants parfois je trouve cela exagéré.

Mot de la fin

Cyberpunk 2077 offre un monde dystopique assez exagéré où la technologie y est implanté de manière forte.

Il est possible de voir plusieurs côtés réalistes notamment l’environnement qui englobe ce monde virtuel, les bâtiments, les quartiers, le comportement humain, les classes sociales, les loisirs et la météo. Mais différents aspects peuvent être tirés de sciences fictions avec les avancées scientifiques et technologiques démesurées présentes au sein du jeu. Par exemple les implants à l’avenir sont t’ils crédibles ? Serait-il possible d’améliorer entièrement notre corps ou notre cerveau par ces derniers ?

Tout ceci dépend notamment des avancées technologiques qui seront faites au sein de  notre monde.

De plus notre société est régis par un gouvernement (président, chancelier, roi), alors que dans Cyberpunk 2077” ce sont des sociétés privées qui contrôlent le monde. A l’avenir les sociétés privées auront-elles un assez grand pouvoir pour gouverner notre monde? Est-il possible de se passer d’un gouvernement?

Cover du jeu “Cyberpunk 2077”

sources: Cyberpunk 2077 – jeuxvideo.com

Yanis Criosi-Zécler



Citer ce billet
yaniscriosi (2023, 6 décembre). “Cyberpunk 2077”, entre réalité et science-fiction. Comment voit-on la ville ? Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v7tc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search